Archive for the 'Aut nihil' Category

Le peuple: monnaie d’échange

Dimanche, septembre 9th, 2007

Un philosophe a dit : ”le privilège des gouvernants c’est d’assister aux catastrophes du haut de leurs tarrasses”.
Dans la configuration socio-politique algérienne qui prévaut ces derniers mois et même de tout ce qu’a vécu l’Algérie (Pouvoir contre islamisme), les seuls tués ne sont que des citoyens simples et anonymes.
Bien gardés dans leurs palais, nos soi-disants [...]

Association échantillon.

Vendredi, juin 29th, 2007

Le chef arrive. Il tient la tête de la file désordonnée et pèle-mêle. Son teint est blafard à cause d’une nuitée lors de laquelle vin, bières, cigarettes et des clopes de kif se sont entremêlés aux discussions sur le budget de leur association, comment avoir une subvention de telle ou telle institution pour un service [...]

Théâtre à plein air

Jeudi, juin 14th, 2007

Qui a dit qu’en Algérie le théâtre n’existe plus ? Il existe et pas forcément intra muros ou enfermé dans des enceintes de spectacles. Il suffit de se balader dans les ruelles de nos villes. La mendicité est devenue un art à part entière.
Des enfants et des adultes (femmes ou hommes) ‘’bien habillés’’ comme le suggère [...]

Ammi Ali Zen!

Mardi, juin 5th, 2007

Il est là même les vendredis ! Bizarre. Vendredi est journée libre. Je suis sorti tôt le matin pour faire quelques courses. J’ai passé la nuit seul devant mon ordinateur relié au monde extérieur et large via la magique Internet. J’ai fait mes courses chez un jeune marchand de légumes qui essayait vainement de me faire [...]

Pourquoi je ne sors pas de chez-moi ?

Dimanche, juin 3rd, 2007

Chaque oiseau aime son nid. Dès que j’achève mon travail dehors je retourne chez moi me reposer et manger un morceau. Et après le repos ou le manger, je ne trouve plus où aller. La ville ne m’offre rien qui puisse me distraire et me faire oublier le stress d’une journée fatigante surtout lorsque notre [...]

Le Chasseur et ma grand-mère

Samedi, juin 2nd, 2007

J’ai marché dans les rues de ma ville. Pour la première fois je n’ai pas remarqué la poussière sur les ruelles et trottoirs. Je n’ai pas remarqué les fuites d’eau interminables. Je n’ai pas remarqué également les poubelles accumulées. Et pourtant elles sont toujours là.
Elles accueillent si bien les chats errants et surtout les rats [...]

intelligence artiste judiciaire personne algériens pays nationale intelligence algérie artistes benchicou renseignement algérie carrefour harga chroniques économique chronique judiciaire économie intelligence chronique alimentaire production art liberté justes histoire citernes sommeil crise alimentaire carrefour &