Qu'est-ce que c'est ? A partir de cette page vous pouvez proposer le billet « OUF ! FIN DU SUSPENSE ET DÉLIVRANCE ! » sur différents sites grâce aux liens de la partie Social Web afin qu'il y soit sauvegardé et partagé, ou vous pouvez utiliser le formulaire E-mail pour envoyer un lien par email.

Social Web

E-mail

E-mail It
20 septembre 2008

OUF ! FIN DU SUSPENSE ET DÉLIVRANCE !

Ecrit dans : Pousse avec eux

C’est officiel. La révision de la Constitution passera par l’APN.

En coup de vent !

Merci ! Merci du fond du cœur ! En annonçant semiofficiellement la candidature de Boutef’ à la succession de Abdekka, vous nous délivrez enfin. Parce qu’avant cette annonce, je ne vous le cacherais pas, l’Algérie tout entière baignait dans un épais suspense. Nous ne savions paaaaaaaas !

Nous nous interrogions avec de grands yeux arrondis : «Va-t-il se représenter ou non ?» Rien ne laissait présager une telle issue. Ni l’augmentation des salaires des députés. Ni le retour à la tête de certains médias d’hommes et de femmes spécialisés dans les élections propres et honnêtes.

Ni la remise des baguettes de chef d’orchestre au meilleur d’entre eux, le maestro, le prestidigitateur. Ni même les allusions publiques à des programmes quinquennaux à l’aboutissement desquels il veillerait personnellement. Rien ne trahissait une telle alternance au sommet et le remplacement d’Abdelaziz 1er par Si Abdelkader.

Et jusque-là, cette indécision troublante, cette absence de lisibilité faisait souffrir tout un peuple, près de 35 millions d’Algériennes et d’Algériens qui en oubliaient jusqu’aux affres de la flambée des prix en ce Ramadan, l’électricité qui se barre à toute heure, les bombes et les assassinats terroristes pour ne s’inquiéter que du geste de l’homme du palais. J’y vais ! J’y vais pas !

Maintenant, alhamdoulillah, il y va ! Délivrance ! Délivrance totale ? Pas tout à fait, je l’avoue. Déjà les rues algériennes bruissent d’une nouvelle inquiétude, d’interrogations tout aussi capitales que celle qui consistait jusque-là à se demander s’il se représentera.

Aujourd’hui, transparence pour transparence, et pour définitivement nous délivrer de tout substrat de suspense éreintant, il vous faut aller jusqu’au bout messieurs. Il vous faut achever cette œuvre grandiose en effaçant le dernier doute qui subsiste et qui pourrait, durant les six prochains mois, nous gâcher notre plaisir, voire même nous pourrir la vie.

Donnez-nous le score du vainqueur. Au moins, ça nous évitera la fastidieuse corvée du vendredi suivant le scrutin. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue… de plus belle.

Hakim Laâlam


Retourner : OUF ! FIN DU SUSPENSE ET DÉLIVRANCE !